Les potins des piplettes

Un forum pour toutes les femmes qui ont envie de bavarder de tout et n'importe quoi dans la convivialité.
 
AccueilWelcomFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 CAMIADE Corinne: Le baiser sur les yeux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: CAMIADE Corinne: Le baiser sur les yeux   Mar 4 Nov - 11:13



Corinne ferme les paupières de sa fille et lui dépose un baiser sur les yeux. Stéphanie vient de mourir des suites de sa pendaison. Comment en est-on arrivé là ? Pourquoi une jeune adolescente de quatorze ans décide-t-elle d'en finir de cette façon ?
Ballottée entre des parents séparés et un beau-père violent, entre des institutions souvent débordées et des prises en charge psychiatriques hasardeuses, victime de son amour fou pour un jeune marin pompier sans scrupule qui la prostituera dans les rues de Marseille, Stéphanie va perdre le fil de sa vie jusqu'à en perdre la raison.
La mère de Stéphanie reconstitue les dernières années de la vie de sa fille et construit, au fil des mots, son deuil et l'avenir de son fils Vincent, petit frère de Stéphanie. Les mots du deuil mais aussi ceux des combats, judiciaire et personnel, dans l'espoir de faire punir les coupables pour leur incompétence ou leur inaction. Les mots de la culpabilité cruelle et inhumaine, qu'il faut regarder en face, au prix d'une survie qui paraît inutile.
Dans ce récit poignant qui nous fait vivre cette descente aux enfers, on percevra le cri d'amour entre une mère et sa fille par-delà la mort et le message d'espoir délivré à tous ceux touchés par la perte d'un enfant.

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
Je connais le site, j'ai suivi l'"histoire" pas à pas, la souffrance, la colère, l'épuisement de Corinne mais aussi la personne à travers des mails... J'ai admiré cette femme... Non... J'admire cette Femme, j'admire cette Maman... Le livre était pour moi difficile à aborder, la peur d'y lire l'insupportable mais il était aussi la continuité "logique" en mémoire de Stéphanie, la réponse à des questions que je n'osais poser... Je l'ai lu 2 fois... La première happée par l'histoire, les sentiments qu'ils font naître: la colère, l'injustice, l'incompréhension, la peur, le vide, la tristesse et beaucoup encore, pour Stéphanie parce que ce livre est pour elle mais aussi pour Corinne même si je sais qu'elle ne veut pas, surtout pas, qu'on ramène l'histoire sur elle... Et pourtant... Comment ne pas parler d'elle? Comment ne pas dire qu'être parent ça ne s'apprend pas, qu'on ne peut pas prévoir l'avenir de son enfant, sa santé, ses fréquentations, ses peines, sa descente aux enfers? Qui oserait dire qu'il ou elle aurait fait différement et que jamais son enfant ne serait mort? Personne... On donne la vie, on fait le maximum mais on ne peut pas prévoir la vie, la société, la santé, le Système... J'ai lu ce livre la boule au ventre, une boule de colère, d'injustice... Les larmes ne sont venues qu'à la fin... Non pas par tristesse, non... Mais parce que la Vie continue pour Corinne... Elle dit si bien que souvent la folie ou la mort n'ont pas été loin et je la comprend... Chaque fois que je lis ou vois des parents amputés d'un enfant par un drame je me demande où ils puisent l'énergie de continuer...
Ma 2ième lecture a été pour la forme du livre, parce qu'il est très bien écrit! Même s'il est difficile d'y détacher l'histoire, c'est un livre bien construit, chaque mot est à sa place, chaque tournure a son impact, ça a été une grande Surprised de découvrir plus qu'un récit, je ne sais pas comment vous expliquez cela... On lit parfois des récits qui s'arrêtent aux faits avec des mots simples, quelque part plats, qu'on aurait pu lire dans le journal, sur un blog, des articles mis côte à côte... Là on a un Livre, on découvre une plume sûre, précise, imagée, directe, belle... On a envie de dire à Corinne: "vas-y Corinne, écris, sur ce que tu veux mais continues à écrire, tu as un don..." Peut-être parce que ce qui a fait courir cette plume est l'Amour, le Coeur? Une chose est sûre: le "pari" que Stéphanie soit fière de sa Maman est réussi....
Je voulais vous recopier 3 passages mais bizarrement je n'arrive pas à le faire c'est trop "intime" de livrer l'écho qu'ils ont trouvé en moi...
Revenir en haut Aller en bas
mumie
Miss potin challenger
Miss potin challenger
avatar

Nombre de messages : 4469
Age : 39
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/06/2008

MessageSujet: Re: CAMIADE Corinne: Le baiser sur les yeux   Jeu 6 Nov - 22:05

merci céline... c'est un sujet très profond en effet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: CAMIADE Corinne: Le baiser sur les yeux   Ven 7 Nov - 3:37

Je vous mets le lien vers le site: http://enterrementdelalune.free.fr/index.php
Revenir en haut Aller en bas
kareen
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 28113
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: CAMIADE Corinne: Le baiser sur les yeux   Ven 7 Nov - 6:19

Trop difficile à lire pour moi je pense...

_________________
"La vie, c'est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l'équilibre" - Albert Einstein
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CAMIADE Corinne: Le baiser sur les yeux   

Revenir en haut Aller en bas
 
CAMIADE Corinne: Le baiser sur les yeux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CAMIADE Corinne: Le baiser sur les yeux
» LE BAISER INTERDIT
» Le baiser de Bella et la rupture : quel est le plus grave à vos yeux?
» [Santé] Opération des yeux au laser
» le bruit du baiser

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les potins des piplettes :: Loisirs :: Lecture :: Le coin des lecteurs-
Sauter vers: